Test du jeu
Tests des
visiteurs

Compagnons
P.N.Js
Quêtes
Cartographie
Armes
Equipements
Objets
Sorts de prêtre
Sorts de mage
Capacités
Règles
Races
Soluce
Les factions
Les Classes

Lexique
Astuces
Conseils
Divers
Créer un perso
Triche
Bugs connus

Galerie
Download
Les fichiers
Questionnaire

Livre d'or

Contact

Admin

949974
visiteurs à
ce jour

Petite citation aléatoire... " "

LIVRES ET PAPERASSE

Comme dans tous les jeux de rôles, Planescape: Torment regorge de boûts de papier, de journaux, livres et autre paperasse. Généralement, elle ne sert pas à grand chose - sauf pour certaines quêtes annexes. Cette page tente de les répertorier.

UN INDICE!

Poids : 0

Cet étrange bout de parchemin indique seulement :

"Tu comprends désormais mieux ce qui se passe..."

CONTRAT DE MORT D'ANGYAR

Poids : 0

Ce parchemin sent le renfermé, comme s'il était resté trop longtemps dans un grenier. D'après ce que tu arrives à lire, il s'agit d'un contrat passé entre la faction des Hommes-Poussière et un nommé "Angyar". En échange de trente pièces d'or, ce dernier a fait don de sa dépouille aux Hommes-Poussière. A sa mort, il ira vraisemblement rejoindre les rangs des ouvriers de la Morgue.

PARCHEMIN D'AGRIL-SHANAK

Poids : 1

Couvert d'une fine pellicule d'or, ce parchemin a été rédigé à l'aide d'une encre qui ressemble à s'y méprendre à du sang séché. L'écriture est irrégulière et chaotique, mais il se dégage une incroyable malice de ce rouleau de papier.

MOUCHOIR ENSANGLANTE

Poids : 0

Ce mouchoir en soie est maculé du sang de Kesai-Serris.

JOURNAL VIERGE

Poids : 4

C'est un carnet qui n'a rien d'exceptionnel. Ses pages sont blanches.

MANUEL DES TRICHEURS

Poids : 4

Le tristement célèbre manuel des tricheurs est un énorme ouvrage réunissant de nombreuses martingales compilées par une bonne douzaine de joueurs que l'honneur n'étouffait pas.

Dès que nous aurons exactement décidé de combien de fonctions de ce manuel tu pourras te servir dans le cours délai qui te sera imparti pour son utilisation, tu pourras tricher comme jamais ! Génial, non ?

MANUSCRIT DE L'INCONCEVABLE

Poids : 3

Ce que tu as pris pour un livre sans prétention fermé par une petite serrure en laiton est en réalité relié d'un cuir étrange et fermé par du bronze enchanté. Son nom semble être le "Manuscrit de l'inconcevable".

Il peut être acheté à Vrischika, au quartier des Gratte-papiers.

CONTRAT A MORT D'OEILCUIVRE

Poids : 0

Tu as obtenu ce contrat vierge auprès de Oeilcuivré, et il dégage une légère odeur métallique. D'après ce que l'on réussit à déchiffrer de l'écriture en pattes de mouche, ce document doit être un contrat entre deux parties : la faction des Hommes-Poussière et un signataire encore inconnu. En échange de trente pièces de cuivre, le signataire cède les droits de son corps aux Hommes-Poussière, sûrement pour qu'ils puissent l'employer à la Morgue.

CHIFFONS DE NETTOYAGE

Poids : 1

Ce tas de chiffons humides semble avoir été utilisé pour essuyer du sang et d'autres fluides corporels moins ragoûtants.

HERITAGE DE POINGFROISSE

Poids : 0

Ce testament a été rédigé sur une feuille de vieux vélin, froissée et couverte de suie. Quelqu'un qui avait les mains sales a manifestement passé beaucoup de temps à l'étudier. Il appartient à Poingfroissé le forgeron et, d'après ce que tu peux en voir, son père savait manifestement tout juste écrire. Les rares phrases que tu parviens à déchiffrer traitent apparemment de la répartition de la forge et de la distillerie entre les deux frères, sans préciser comment elle doit être effectuée.

TESTAMENT DE DEIONARRA

Poids : 0

Mon amour,

Si tu lis ces lignes, c'est que la tragédie que j'avais vue s'est bien produite. Je suis morte, et c'est toi qui souffres.

Sache ceci, mon amour : je sais pourquoi tu m'as caché tes sentiments. Tu cherchais à me protéger du terrible fardeau que tu portes sur les épaules. La distance que tu avais instaurée entre nous était ta manière de me protéger, mais je sais combien tu m'aimais grâce à ces brefs instants où nous étions seuls et où tu pouvais te permettre d'abaisser ta garde. N'aie pas de regrets et ne te sens pas coupable, car je suis venue à toi de mon plein gré et, quelle que soit la manière dont la mort m'a emportée, je sais que tu as fait tout ce qui était en ton pouvoir pour me sauver.

Nos vies se sont unies, mon amour, et même la mort ne saura nous séparer.

Car mon don m'a permis de voir ce qui allait se produire. De manière indistincte, certes, mais je sais que nous ne seront séparés que pour un temps, après quoi nous nous retrouverons. Ne considère pas ma mort comme une séparation définitive, mais plutôt comme un interlude avant notre réunion. Prends mon anneau et mes autres possession, et ne m'oublie pas. Garde-moi dans ton esprit et dans ton coeur, car ton amour sera le phare qui me permettra de te retrouver.

Pour l'éternité,
Deionarra.

NOTE GRIFFONNEE

Poids : 0

Mon amour,

Si tu lis ces lignes, c'est que la tragédie que j'avais vue s'est bien produite. Je suis morte, et c'est toi qui souffres.

On dirait que quelqu'un a griffonné ces notes pour être sûr de ne pas oublier un détail important.

- La serrure de la Salle de préparation est est encore coincée. La faire réparer. J'en ai marre de devoir forcer la porte chaque fois que je dois aller à la Salle d'Embaumement. -

REMARQUE : pour enfoncer une porte ou défoncer un coffre, tu dois "l'attaquer" (soit en passant par le menu rapide, soit en appuyant sur la touche CTRL). Cette méthode n'est pas toujours couronnée de succès, mais elle peut te permettre d'ouvrir une porte coincée ou dont tu ne possèdes pas la clé. En règle générale, tes chances de réussite dépendent de la résistance de la porte (ou du coffre) et de ton score de Force.

NOTE DE LA MORGUE

Poids : 0

Ce parchemin enroulé est apparemment un message que le squelette de la Morgue était censé délivrer à quelqu'un :

"C'est la troisième et *dernière* fois que je te demande où se trouve le pied-de-biche. Si tu l'as perdu, dis-le moi et j'irai en acheter un autre au marché de la Ruche. Maintenir les employés sous contrat en état ne me pose pas de problème, mais j'aimerais bien réparer les squelettes et les targettes sont coincées ; il est devenu impossible de les tirer.

"De plus, plusieurs verrous des armoires du deuxième étage se sont coincés, et j'ai besoin du pied-de-biche pour les ouvrir, eux aussi. S'il a été égaré, peut-être que je ferai appel aux services d'un serrurier pour qu'il me remplace ces verrous.

"Ton aide serait très appréciée,

Le message s'achève par une signature illisible.

REQUETE DE L'HOMME-POUSSIERE

Poids : 0

Note rédigée sur un bout de parchemin desséché :

"Contacter le nécromancien responsable de la Reviviscence de l'employé sous contrat 42. Je sais qu'il a déjà examiné le squelette, mais je suis certain que la Reviviscence initiale du corps était faussée. L'employé continue d'obéir aux ordres mais, une fois sa tâche accomplie, il recommence à tourner en rond.

"Dhall m'a récemment informé du fait que l'employé 42 marchait de la même façon que lorsqu'il était zombi, il y a plusieurs dizaines d'années de cela. Il est possible qu'un écho de son âme persiste dans la moelle de ses os, ou que l'âge du squelette ait provoqué l'affaiblissement de la magie qui l'anime. L'un des Initiés a suggéré qu'il suivait peut-être un ordre donné par un Homme-Poussière supérieur il y a longtemps, mais je n'ai trouvé aucune trace d'une telle directive.

"Quelle que soit la raison de son comportement, il faudra bien résoudre le problème, sans quoi l'employé devra être remplacé."

BILLET A ORDRE

Poids : 0

Ce billet à ordre, d'un montant de mille pièces de cuivre, est payable à la Maison de tolérance des Plaisirs Intellectuels. Ecco te l'a donné pour acheter les larmes de deva ; il serait surprenant que tu puisses t'en servir pour autre chose.

PARCHEMIN DE PREUVE

Poids : 0

Ce parchemin fait la liste des activités criminelles de Byron Tourloupe.

FAUX CONTRAT A MORT

Poids : 0

Ce faux "Contrat à mort" ressemble à un Contrat à mort d'Homme-Poussière standard, mais derrière l'écriture en pattes de mouche, se cache le fait que le signataire ne vend finalement pas son corps aux Hommes-Poussière... en gros, tous les Hommes-Poussière qui signeront le contrat paieront le signataire pour le simple fait d'avoir apposé leur signature sur le papier.

LIVRE DE FINAM

Poids : 1

C'est le journal de recherche d'un linguiste dénommé Finam.

NOTES DE FIN ANDLYE

Poids : 1

Il s'agit des notes de Fin Andlye, le linguiste décédé. Elles traitent des recherches qu'il a effectuées sur le langage des Uyos.

JOURNAL INTIME DE GRACE

Poids : 1

Ce livre semble constitué de feuilles en argent de l'épaisseur du papier. Une femme est gravée sur la couverture du texte et un petit verrou a été placé sur le côté du livre. Tu as beau essayer de l'ouvrir, le verrou résiste.

Désolé de décevoir ceux qui l'espéraient encore: il est bel et bien impossible de lire le journal de Grâce.

PROSPECTUS DE GILTSPUR

Poids : 1

C'est le prospectus que Giltspur t'a demandé d'apporter à Penn Loimoqueuse afin que ce dernier l'imprime. C'est juste un papier ventant la fonction de Giltspur :

"VENEZ TOUS ASSISTER AUX VENTES AUX ENCHERES DE GILTSPUR"

Et ainsi de suite... Littérairement parlant, le prospectus est d'un intérêt très mineur, mais il reflète bien la personnalité de Giltspur.

NOTE DE GILTSPUR

Poids : 1

C'est la note que Giltspur t'a demandé de remettre à Keldor de Durian à la Grande Fonderie. Elle est manifestement à caractère privé, mais comme ce ne sont pas les scrupules qui t'étouffent...

Finalement, on dirait que c'est juste un prospectus ventant les mérites du service proposé par Giltspur. Tu es un peu déçu qu'il ne s'agisse pas de quelque chose de plus excitant.

PROSPECTUS DE PROMOTION DE GILTSPUR

Poids : 1

Giltspur t'a demandé d'apporter ce prospectus à Barkis, au bar du Cadavre fumant. C'est une copie du prospectus que Penn a imprimé pour lui. Giltspur doit être sérieusement en manque de messagers pour payer un tel service deux cents pièces.

MOUCHOIR

Poids : 1

C'est un petit mouchoir en soie tout ce qu'il y a d'ordinaire.

HERITAGE DE KESTER

Poids : 1

Ce testament a été rédigé sur une feuille de vieux vélin pliée avec soin. Il appartient à Kester le distilleur et, d'après ce que tu peux en voir, son père savait manifestement tout juste écrire. Les rares phrases que tu parviens à déchiffrer suggèrent aux deux frères de développer leurs affaires. Au moment où le texte devient intéressant, une grosse tache d'encre le rend illisible. Le reste du testament n'indique pas comment effectuer la répartition du patrimoine familial entre les deux frères.

DOCUMENTS DE PRET

Poids : 0

Ces documents prouvent que Trist a remboursé tout l'argent qu'elle avait emprunté à Byron Tourloupe.

REGISTRE DE LA RECEPTION

Poids : 2

Les pattes de mouche qui couvrent les pages de ce gros registre indiquent les procédures à suivre à l'intérieur de la Morgue :

Les pattes de mouche qui couvrent les pages de ce gros registre indiquent les procédures à suivre à l'intérieur de la Morgue :

- Toutes les dépouilles amenées à la Morgue doivent passer par la Réception et être notées dans le registre avant embaumement ou crémation.

- Le registre doit être vérifié afin de déterminer si le défunt était sous contrat avec nous. Si tel est le cas, sa dépouille doit être laissée telle quelle. Une fois qu'elle aura été amenée dans l'une des Salles de préparation, prévenez le scribe de garde et dites-lui qu'un corps sous contrat attend d'être ramené à la vie.

- Assurez-vous d'ôter toutes les possessions matérielles de la dépouille avant de l'envoyer en Salle de préparation. Les ouvriers sous contrat exécutent des tâches mécaniques et n'ont pas la faculté de fouiller les dépouilles.

- Notre faction n'est pas responsable des pertes ou des vols commis par les Récupérateurs qui amènent les dépouilles à la Morgue.

- Les possessions matérielles du mort seront stockées à la Réception jusqu'à ce qu'un Initié vienne les chercher. Cataloguez-les toutes dans le registre.

Suite à ces instructions, tu vois une liste de plusieurs milliers de corps qui ont transité par la Réception. Et tu t'aperçois que la dernière page du registre a été arrachée. - Toutes les dépouilles amenées à la Morgue doivent passer par la Réception et être notées dans le registre avant embaumement ou crémation.

- Le registre doit être vérifié afin de déterminer si le défunt était sous contrat avec nous. Si tel est le cas, sa dépouille doit être laissée telle quelle. Une fois qu'elle aura été amenée dans l'une des Salles de préparation, prévenez le scribe de garde et dites-lui qu'un corps sous contrat attend d'être ramené à la vie.

- Assurez-vous d'ôter toutes les possessions matérielles de la dépouille avant de l'envoyer en Salle de préparation. Les ouvriers sous contrat exécutent des tâches mécaniques et n'ont pas la faculté de fouiller les dépouilles.

- Notre faction n'est pas responsable des pertes ou des vols commis par les Récupérateurs qui amènent les dépouilles à la Morgue.

- Les possessions matérielles du mort seront stockées à la Réception jusqu'à ce qu'un Initié vienne les chercher. Cataloguez-les toutes dans le registre.

Suite à ces instructions, tu vois une liste de plusieurs milliers de corps qui ont transité par la Réception. Et tu t'aperçois que la dernière page du registre a été arrachée.

PAGE DU REGISTRE

Poids : 0

Cette page a manifestement été arrachée à un livre. Elle est couverte de pattes de mouche :

16537 : 5ème nuit : ivrogne - Blessure à la poitrine - Cause du décès : mutilation/abishaï ? -- Récupérateur : Variole - Prix : 3 communs - Aucune possession matérielle.

16538 : 5ème nuit : cadavre desséché -- Cause du décès : impossible à déterminer - Identification impossible car mort depuis trop longtemps* -- Récupérateur : Pharod - Prix : 3 communs - Aucune possession matérielle (dépouillé ? Dissection indique coups de couteau très nets).

16539 : 5ème nuit : dépouille couverte de cicatrices -- Cause du décès : impossible à déterminer (cicatrices apparemment pas responsables ; traumatisme ?) -- Récupérateur : Pharod - Prix : 3 communs -- Possessions matérielles : - Fer de poings - Treize communs - Table centrale, Réception.

16540 : 5ème nuit : cadavre desséché n°2 -- Cause du décès : impossible à déterminer - Identification impossible car mort depuis trop longtemps* -- Récupérateur : Pharod - Prix : 3 communs - Possessions matérielles : dissection indique coups de couteau très nets, mais n'a pas été suffisamment poussée - Boucle d'oreille en cuivre logée dans l'abdomen ; rangée dans la Salle de préparation est.

16541 : 5ème nuit : squelette -- Cause du décès : impossible à déterminer - Identification impossible car mort depuis trop longtemps* -- Récupérateur : Pharod - Prix : 3 communs - Aucune possession matérielle (dépouillé ? Dissection indique coups de couteau très nets).

* Comme cela c'est déjà produit auparavant, ces dépouilles amenées par Pharod ont manifestement été préparées. J'ai demandé à l'Initié Emoric d'ouvrir une enquête à ce sujet. De plus, la dépouille n°16542 est celle de l'un des hommes de Pharod. Je l'ai déjà vu. Je vais demander à Emoric de se renseigner sur la façon dont cet homme est mort.

16542 : 5ème nuit : tieffelin mâle -- Cause du décès : coups de griffes/décoloration de la peau correspond à putréfaction accélérée (griffes de goule ?) -- Récupérateur : Pharod - Prix : 3 communs - Aucune possession matérielle (dépouillé ? Dissection indique coups de couteau très nets).

Les entrées 16543 à 16546 sont également notées, mais sans aucune précision. Peut-être concernent-elles les cadavres qui se trouvent encore dans la pièce. Si tel est le cas, ces derniers n'ont manifestement pas encore été dépouillés.

LETTRE D'AMOUR

Poids : 0

Cette lettre d'amour passionnée ne recule pas devant les détails intimes. Mais quant à savoir qui l'a écrite, et à qui elle était destinée...

NOTE DU CADAVRE N°1201

Poids : 0

Ce petit bout de papier à l'odeur atroce a été récupéré dans la bouche de l'un des zombis de la Morgue. On dirait qu'il a été cousu là par erreur. Malgré l'état du papier, le texte reste lisible :

"A tout Homme-Poussière qui lira ces lignes : je sais les obligations qui sont les miennes selon les termes du contrat de mort que j'ai signé, mais je suis prêt à offrir une somme *plus importante* si vous acceptez de m'incinérer plutôt que de me ramener à la vie. Je me suis arrangé pour que cette note soit fixée à mon corps au cas où je viendrais à décéder. Si vous lisez ces mots, je vous supplie d'accepter et de faire ce que je vous demande en échange de la récompense promise. Mon numéro de contrat est la clé."

Malgré cette note, le cadavre a manifestement été ramené la vie. Mais tu remarques un diagramme de l'autre côté du texte. On dirait des instructions indiquant comment plier le parchemin d'une certaine façon.

REMARQUE : si tu as la possibilité de continuer à examiner un objet ou de t'en servir de manière non conventionnelle, l'icône "UTILISER" apparaît à l'écran. Elle te permet de manipuler l'objet dans la fenêtre de dialogue. Si tu souhaites étudier le diagramme dessiné sur la note, clique sur l'icône UTILISER.

NOTE DECHIREE DE PHAROD

Poids : 0

C'est la note déchirée que tu as reçue de Pharod. Voici le message qu'elle contient :

- Méfie-toi des OMBres
- Méfie-toi des lieux où VIT la nuit.
- Elles attendent
- Il n'y a pas de ténèbres naturelles
- Ssseulement des omBRES

PARCHEMIN

Poids : 0

C'est une feuille de parchemin vierge.

NOTE DE PENN

Poids : 0

Cette note a été rédigée sur un parchemin de grande qualité par quelqu'un qui sait écrire.

Vaxis,

Si tu lis ces lignes, c'est sans doute que tu as échoué et que j'ai été obligé de m'enfuir par l'itinéraire de secours. Je t'avais pourtant dit que ton idée de te déguiser était ridicule ! Mais c'est trop tard, et tu as intérêt à rester discret pour un temps. Les Hommes-Poussière ont des notions bizarres, mais ce sont tout sauf des idiots, et ils chercheront forcément à se venger de notre intrusion. Je te laisse quelques pièces. Utilise-les pour te trouver une cachette dans la Ruche. Reste caché tant que je ne t'aurai pas envoyé chercher.

Une fois que tu auras trouvé une cachette, j'ai une nouvelle mission pour toi : trouve où Pharod obtient les corps qu'il livre à la Morgue. La quantité de cadavres auxquels il a accès inquiète fortement les Hommes-Poussière, et j'aimerais bien connaître le fin mot de cette histoire, moi aussi. S'il faut en croire les rumeurs qui circulent à ce sujet, l'Homme-Poussière du bar de la Poussière accumulée - je crois qu'il s'agit de l'Initié Emoric - a envoyé des hommes suivre tous les faits et gestes de Pharod. Vois ce qu'ils ont découvert et contrecarre leurs efforts tant que nous n'en saurons pas davantage sur les activités de Pharod. Je ne voudrais pas qu'Emoric découvre le pot aux roses avant nous.

- Penn

GRIMOIRE DE LA PENSEE PESTILENTIELLE

Poids : 2

Ce livre noir dégage une légère odeur de putréfaction et sa couverture est extrêmement désagréable au toucher (on dirait de la chair humaine flétrie au soleil). Des attaches rouillées protègent le livre contre les éléments.

C'est le Grimoire de la Pensée Pestilentielle, un ouvrage de magie créé il y a bien longtemps pour enseigner aux mortels la nature du mal. Certains sages conseillent de ne pas l'utiliser, mais d'autres sont de l'avis contraire. On prétend que le livre confère de puissants pouvoirs magiques à qui accepte de lui rendre service.

CHIFFONS

Poids : 1

On dirait que ce tas de chiffons a été arraché d'une tapisserie ou des robes de quelqu'un.

RECEPISSE D'HOMME-DIEU

Poids : 0

Un récépissé portant le symbole des Hommes-Dieux. Nul doute qu'il sera compensable à la Grande Fonderie.

PARCHEMIN SCELLE PARTICULIEREMENT LOUCHE

Poids : 1

Ce parchemin est entouré d'un ruban rouge, que l'on a fixé par un sceau en cire. Sans trop savoir pourquoi, il te met mal à l'aise, comme s'il pouvait être dangereux de l'ouvrir et de le lire.

Note: ce n'est pas une erreur de ma part, l'objet apparaît bien comme ayant un ruban vert dans le jeu.

LAMBEAU DE CHAIR

Poids : 1

Ce lambeau de chair semble avoir été arraché à une jambe... sans doute celle du cadavre de la cellule. Quelques phrases y ont été rédigées à l'aide de sang :

"Ils ne me garderont pas éternellement prisonnier. Je finirai bien par me libérer. Je suis prêt à tout sacrifier pour être libre. J'ai déjà donné l'un de mes doigts, qui est devenu une clé permettant d'ouvrir ma porte. Une fois mes gardes partis, je m'en irai et ils ne retrouveront que cette note. Pourvu que je parvienne à stopper l'hémorragie..."

JOURNAL A ARMATURE EN OS

Poids : 2

On dirait une espèce de journal. Des pages de chair humaine séchée ont été fixées à une armature en os et, bizarrement, on dirait que la peau s'est refermée d'elle-même au niveau de la tranche du journal. Deux de ces morceaux de peau, plus épais, constituent la couverture du journal.

Une série de symboles ont été écrits au sang à l'extérieur du journal, mais tu ne parviens pas à les déchiffrer. On dirait une sorte de langage, mais le texte a l'air écrit de haut en bas, de droite à gauche et en suivant des angles qui te font mal aux yeux.

Malgré le caractère grossier du texte, il te faut bien reconnaître que l'armature en os du journal est de bonne facture. Les os ont été taillés de manière à bien s'encliqueter les uns dans les autres. On dirait qu'il est possible de les désassocier, ce qui permettrait d'ouvrir le journal et de le lire.

JOURNAL DE STRAHAN

Poids : 1

Ce grimoire à reliure de cuir est déchiré et usé. Une espèce de crête a été gravée sur la couverture. Il est possible de distinguer une série de triangles qui s'imbriquent autour des initiales SR. L'écriture qui couvre ses pages est presque effacée, mais les toutes dernières notes ont été écrites récemment.

2e jour de l'an 127 du règne du Factol Hashkar :

Enfin, je l'ai trouvée ! J'ai enfin trouvé la page manquante du Grimoire Ap'Tarj. Comme je l'avais deviné, la page détaillait les composants nécessaires au lancement du dernier sort de transformation. J'ai tous les composants sauf un. Il ne me reste plus qu'à obtenir une goutte de sang d'un immortel et devenir ainsi éternel. Mais où trouver une chose aussi rare ? Je devrais peut-être rechercher la réponse par divination.

14e jour de l'an 127 du règne du Factol Hashkar :

Après de longues journées passées à lancer des sorts de divination, j'ai enfin mes réponses. La divination a révélé qu'il était possible de trouver un immortel à l'intérieur d'un ancien mausolée situé dans la section de la Ruche de Sigil. Il faut que je me dépêche. Je dois absolument trouver cette créature et lui soutirer du sang avant qu'elle ne parte.

15e jour de l'an 127 du règne du Factol Hashkar :

Je suis arrivé au mausolée. J'ai tout de suite été attaqué par une ombre qui garde les restes des créatures enterrées dans ce lieu. J'ai réussi à échapper à l'esprit et à trouver le chemin de ce qui semble être une sorte de saint des saints. Protégé par quelques protections mineures afin d'empêcher d'autres attaques de ce crétin surnaturel, j'ai entrepris d'engager des gens du coin pour m'aider à retrouver l'immortel. Si la divination dit vraie et si l'immortel est bien ici, il est sûrement enterré dans l'une des nombreuses cryptes qui tapissent ces salles. Ce n'est qu'une question de temps.

17e jour de l'an 127 du règne du Factol Hashkar :

Je ne suis pas seul. Quelqu'un est entré dans le mausolée et dérange mes serviteurs. Se pourrait-il que ce soit celui que je recherche ? La divination n'a fait que révéler que je trouverais l'immortel ici. Se pourrait-il que MA présence en ce lieu ait incité celui que je recherche à ME rechercher ? Quelle affaire merveilleusement complexe, je vais devoir...

L'encre utilisée pour écrire ces notes est encore fraîche.

LISTE DES TACHES DE LA MORGUE

Poids : 0

Plusieurs taches à accomplir ont été rédigées à l'encre rouge sur ce parchemin :

- Les employés sous contrat doivent être inspectés trois fois par jour, au terme de chaque période de travail, quand les initiés prennent leurs fonctions. Depuis quelque temps, le nombre d'employés sous contrat qui se sont effondrés alors que l'on exigeait d'eux un travail difficile ne fait que croître, et je crains que les enchantements utilisés pour leur embaumement ne soient fautifs ou qu'ils perdent peu à peu leur magie.

- Si les employés sous contrat pouvaient être inspectés toutes les huit heures et ramenés à la vie en cas de défaillance, cela en libérerait pour d'autres tâches, tout en évitant l'accumulation de corps dans les Salles de Préparation.

- En cas de défaillance des employés sous contrat, il ne faut pas se débarrasser d'eux. Si possible, ils doivent être ramenés à la vie afin de pouvoir continuer à remplir leur fonction.

- J'ai rangé des charmes d'embaumement de réserve sur les étagères pour les initiés de garde. Ils ne doivent être utilisés que si les corps ne peuvent être réparés par application de bandages, points de suture ou lotion d'embaumement.

PLANS DU TOMBEAU

Poids : 0

Il s'agit des plans d'un tombeau fait sur mesure. L'inscription "Conçu pour durer" s'étale fièrement en haut du parchemin.

MANUEL DES OSSEMENTS ET DES CENDRES

Poids : 5

Ce vieux livre à reliure de cuir présente une succession de tableaux détaillant quelques enchantements mineurs. On y trouve également de nombreux dessins de squelettes et d'ossements, ainsi que la manière de les préserver pour qu'ils résistent au passage des ans.

Le chapitre intitulé "gardiens" est particulièrement passionnant. Apparemment, les Hommes-Poussière animent le squelette de géants morts pour protéger leur Morgue. Pour rendre ces sentinelles plus dangereuses encore, ils les munissent d'une cuirasse enchantée.

Ce livre est bien trop complexe pour que tu puisses absorber tout son contenu d'un seul coup, mais il n'est pas impossible que tu puisses t'y référer de temps en temps.

VIEUX PARCHEMIN

Poids : 0

Ce parchemin est incroyablement bien préservé malgré son grand âge. D'étranges symboles y ont été inscrits avec soin.

.
.

Toute reproduction interdite
sans autorisation
Webmasterisé par Sylvanor