Test du jeu
Tests des
visiteurs

Compagnons
P.N.Js
Quêtes
Cartographie
Armes
Equipements
Objets
Sorts de prêtre
Sorts de mage
Capacités
Règles
Races
Soluce
Les factions
Les Classes

Lexique
Astuces
Conseils
Divers
Créer un perso
Triche
Bugs connus

Galerie
Download
Les fichiers
Questionnaire

Livre d'or

Contact

Admin

975335
visiteurs à
ce jour

Petite citation aléatoire... " "

LES PROJECTILES DE NORDOM

Nordom utilise une arbalète pour se battre, et n'en changera jamais de tout le jeu. Cependant, il pourra se servir de différents projectiles plus ou moins puissants, procurant des effets supplémentaires...

CARREAUX D'ARBALETE DE NORDOM

Dégâts : 1d4+1 Perforants
TAC0 : +1
Vitesse : 10
Poids: 0
Compétence : Armes à projectiles
Utilisables uniquement par Nordom

Les carreaux de Nordom sont créés par ses arbalètes (qui sont en fait des esprits d'engrenage). On ignore comment ces dernières procèdent, mais Nordom ne tombe jamais à cours de carreaux. Apparemment, les esprits d'engrenage peuvent les créer sur commande. Il suffit de tirer la corde de l'arme pour qu'un nouveau carreau apparaisse, prêt à être tiré.

Les carreaux se désintègrent dès qu'ils touchent leur cible ou atteignent leur portée maximale. S'ils touchent une créature revêtue d'une armure métallique, ils endommagent cette dernière, ce qui réduit la classe d'armure de la cible. Il s'agit apparemment là d'une faculté innée des esprits d'engrenage.

CARREAUX D'ACHERON

Dégâts : 1d4+1 Perforants
Enchantés : +1
Spécial : étourdissement
TAC0 : +1
Vitesse : 10
Poids: 0
Compétence : Armes à projectiles
Utilisables uniquement par Nordom

Ces carreaux enchantés ont été fabriqués à partir de l'un des grands cubes de l'Achéron. S'il faut en croire les spécialistes, l'Achéron serait un plan en guerre permanente contre lui-même, occupé par des cubes gros comme des continents qui flottent dans l'éther et se heurtent en permanence. A la surface de ces blocs, des armées attaquent tout ce qui bouge, passant d'un cube à l'autre quand elles viennent à manquer d'adversaires. L'Achéron résonne continuellement du bruit des épées et des cubes qui s'entrechoquent.

Ces carreaux ont en eux une partie de l'énergie de l'Achéron. Lorsqu'ils touchent leur cible, ils le font avec une telle violence que l'impact a de fortes chances d'étourdir la victime et de l'empêcher temporairement de faire quoi que ce soit.

CARREAUX D'EPONGES ACIDES

Dégâts : 1d2 Contondants
Spécial : dégâts dus à l'acide : 6 points à l'impact
Vitesse : 10
Poids: 0
Compétence : Armes à projectiles

La minuscule sphère qui orne l'extrémité de chacun de ces carreaux est en réalité une éponge aquatique (séchée) que l'on trouve dans les grands lacs de Bytopie. Les savants n'accordent pas la moindre importance à ces éponges, mais on s'est aperçu par hasard qu'elles avaient la faculté d'absorber l'acide et de le stocker sans en souffrir le moins du monde.

On en a donc recueilli de grandes quantités afin de les utiliser contre les fiélons lors de la Guerre Sanglante. On leur fait absorber de l'acide pendant plusieurs jours, après quoi on les sèche et on les recouvre d'une résine constituant une petite bulle autour d'elles. Il ne reste plus alors qu'à les fixer sur une pointe de flèche ou de carreau d'arbalète pour pouvoir les utiliser. Quand le carreau atteint sa cible, la bulle de résine éclate, l'éponge est compressée par le choc et l'acide est violemment libéré.

CARREAUX D'ARBALETE DE LA REGLE DES TROIS

Dégâts : 1d10+5 Perforants
Spécial : la pointe se scinde en trois au moment de l'impact
Vitesse : 10
Poids: 0
Compétence : Armes à projectiles

Ces carreaux d'arbalète ont été inventés par un génie de la mécanique particulièrement retors. Sous leur pointe se trouve un petit mécanisme qui la libère et lui permet de se scinder. D'après ce que tu en vois, chaque pointe donne naissance à trois projectiles triangulaires au moment de l'impact. Chacun d'eux pénètre dans les chairs de la cible en suivant une trajectoire différente, ce qui permet d'atteindre plusieurs organes d'un seul coup.

CARREAUX DU ZEPHYR

Dégâts : 1d4+1 Perforants
Enchantés : +1
TAC0 : +1
Spécial : la pointe se scinde en trois au moment de l'impact
Vitesse : 10
Poids: 0
Compétence : Armes à projectiles

La pointe de ces carreaux d'arbalète est munie de légères entailles. Ils n'infligent pas plus de dégâts que des carreaux normaux, mais l'enchantement dont ils bénéficient leur permet de corriger leur trajectoire, et donc d'avoir davantage de chances de toucher.

CARREAUX DE LA MORT SIFFLANTE

Dégâts : 4d4 Perforants
Enchanté : +2
TAC0 : +2
Spécial : la pointe se scinde en trois au moment de l'impact
Vitesse : 10
Poids: 0
Compétence : Armes à projectiles

Ces carreaux d'arbalète portent en eux les terribles harmonies sonores du Pandémonium. Comme si cela ne suffisait pas, un élémental d'air enragé est enfermé dans leur pointe. Au moment de l'impact, cette dernière explose et l'élemental est libéré. Il tourbillonne frénétiquement autour de la cible, qu'il frappe une fois avant de disparaître.

CARREAUX CASSE-NOISETTE

Dégâts : 1d8+1 Perforants
Enchantés : +1
Spécial : 2-9 points de dégâts de type tranchant à l'impact
Augmentent les chances de coups critiques
TAC0 : +1
Vitesse : 10
Poids: 0
Compétence : Armes à projectiles

Ces carreaux d'arbalète à tête en fourche ont une seule et unique raison d'être : l'émasculation de la cible. Quand on les tire, ils se dirigent automatiquement vers la partie la plus sensible de la cible. Au moment de l'impact, les deux pointes d'écartent brusquement, ce qui empêche de ressortir le carreau, tout en augmentant considérablement les dégâts. Le nom de ces projectiles provient d'une tentative d'humour d'un goût douteux.

CARREAUX AILES

Dégâts : 1d4+2 Perforants
Enchantés : +1
TAC0 : +1
Vitesse : 5
Poids: 0
Compétence : Armes à projectiles

La pointe de ces carreaux d'arbalète a été taillée de manière à ressembler à une paire d'ailes à plumes. Ils sont très légers et ressemblent davantage à des flèches qu'à des carreaux. Bien que non magiques, ils sont plus précis que les carreaux conventionnels et délivrent davantage de dégâts.

CARREAUX DENTELES

Dégâts : 1d4+2 Perforants
Enchantés : +1
TAC0 : +1
Vitesse : 10
Poids: 0
Compétence : Armes à projectiles

La hampe de ces carreaux d'arbalète enchantés s'orne de runes noires. Quand on les utilise, les runes se dressent pour former des pointes supplémentaires qui déchirent les chairs de la cible.

CARREAUX DE KESSEK LE DEVOREUR

(Artefact mineur)
Dégâts : 2d3+2 Perforants
Enchanté : +2
TAC0 : +4
Vitesse : 5
Poids: 0
Compétence : Armes à projectiles

Ces carreaux enchantés sont également appelés "dents de Kessek". Leur pointe est en os et deux longs crocs incurvés partent de son centre. Quand ils touchent, les crocs s'animent et se mettent à dévorer les chairs de la victime, en se dirigeant lentement vers l'intérieur de son corps.

S'il faut en croire la légende, Kessek était un chef bariaure d'Outreterre qui a, voici de nombreux siècles, vu son peuple mourir de faim au cours d'une terrible tempête hivernale dans la Gorge des Larmes. Les incessantes chutes de neige avaient piégé les bariaures, et Kessek envoya plusieurs éclaireurs chercher de l'aide dans la province voisine d'Ohinru.

Apprenant ce qui était arrivé aux bariaures, les princes-marchands d'Ohinru y virent l'occasion de se débarrasser une bonne fois pour toutes de ce qu'ils considéraient comme une "nuisance" et de s'emparer des terres des bariaures. Les éclaireurs furent mis à mort et on planta leur tête sur les plus hauts remparts afin que "les vautours puissent se gaver tandis que les bariaures mouraient de faim. "

Quand la tempête se calma, et alors que plus de la moitié des siens avaient déjà péri, Kessek apprit enfin ce qu'il était advenu de ses éclaireurs. Rongé par le démon de la vengeance, il fabriqua une série de carreaux d'arbalète en utilisant les dents de ceux qui, parmi les siens, étaient morts de faim. Une fois cela fait, il se rendit, de nuit, à Ohinru et tira aveuglément dans les rues de la ville, murmurant le nom des défunts chaque fois qu'il libérait un nouveau carreau.

Chaque carreau suivit alors une trajectoire, cherchant lui-même sa cible. Et quand il l'eut trouvé, il en chercha une autre, puis une autre encore. La nuit s'emplit des cris des habitants d'Ohinru, massacrés par les dévoreurs de Kessek.

Quand l'aube se leva, les vautours purent de nouveau se gaver. Personne ne sut où Kessek était passé.

Les carreaux de Kessek le Dévoreur peuvent encore être découverts au hasard des plans. On prétend qu'il en naît un nouveau chaque fois que l'un d'eux fait une victime, et que sa faim est aussi grande que celle des autres.

.
.

Toute reproduction interdite
sans autorisation
Webmasterisé par Sylvanor