Test du jeu
Tests des
visiteurs

Compagnons
P.N.Js
Quêtes
Cartographie
Armes
Equipements
Objets
Sorts de prêtre
Sorts de mage
Capacités
Règles
Races
Soluce
Les factions
Les Classes

Lexique
Astuces
Conseils
Divers
Créer un perso
Triche
Bugs connus

Galerie
Download
Les fichiers
Questionnaire

Livre d'or

Contact

Admin

962453
visiteurs à
ce jour

Petite citation aléatoire... " "

Test de Planescape Torment, par Glutinus

Posté le 23/12/2005 à 02:14:43.

Vingt.
Vingt sur vingt et j'ai pas de honte à le dire.

J'ai eu beaucoup de discussions sur le jeu, certains l'ont trouvé génialissimes, d'autres nullissimes. Notamment un de mes amis qui n'a pas supporté ne pas sortir de la morgue alors qu'il avait tué le garde de la porte (ça s'appelle Planescape, coco, y a des portails...).
Pour ma part, je l'ai acheté en version économique à 100 francs. A l'époque, j'avais du temps à rien faire, et je me suis offert beaucoup de jeux. J'ai vu ce jeu, je connaissais pas, j'ai dit bof, pourquoi pas, y a des caractéristiques de DD, c'est un Baldur's gate like. Bien m'en a pris.

Je l'installe et je commence. Même interface. Tutoiement de rigueur surprenant. Mais je me lasse. Je tourne en rond dans la Morgue. Il se passe rien. Certes je suis toujours émerveillé par les Quêtes de l'Amnésique, mais là bof, mis à part ce petit crâne marrant qui vole.

Mais la magie de Planescape s'ajoute au fur et à mesure. Bon, j'ai pas d'épée, j'ai pas d'armure, mais qu'est-ce qui est si beau ? Et soudain, la révélation, le texte surprenant de Deionnarra, et j'apprends à rescussiter... et là ça s'enchaîne. Ca continue, c'est beau, ça se tord dans tous les sens.
J'ai été surpris des centaines de fois. Les dialogues sont tout bonnement magnifiques. Je passe des heures à relire le sillon du githzeraï (le vrai, pas ce site !) pour m'embarquer dans la beauté des textes, et la philosophie qui en sort, une compréhension terrible.
Je pleure devant la pierre qui contient le souvenir de Deionnarra. De surcroît, les non-traductions en anglais permettent de voir que les traducteurs ont fait un sacré beau boulot, c'est vraiment magnifique, ils arrivent parfaitement à faire ressortir les divers sentiments. Et puis je ris devant la mise en abyme d'un hack & slash dans ce jeu philosophique. Et je manque de vouloir étrangler Morte à la fin, et je ris, et je pleure. Ce jeu est terrible, il est prenant. Je comprends qu'il déroute au début, mais pour ceux qui aiment la poésie, les beaux textes, qui jouent à un jeu de rôle pour le rôle, je ne peux que conseiller ce jeu sublime.

Vingt sur vingt, c'est mon dernier mot.

Note finale donnée par Glutinus: 20/20

Vous êtes l'auteur de ce test?

Entrez votre mot de passe pour le modifier!

.
.

Toute reproduction interdite
sans autorisation
Webmasterisé par Sylvanor